Liberte et determination : un humanisme extra-religieux ? A propos du tres jeune Marx



Author(s) : Salvino A. Salvaggio

Bibliographic details : Filososfia Oggi, 16 (62-64) : 255-274

Date of Publication : 1993

Executive summary : Cet article a pour objectif de poser les conditions propédeutiques de possibilité d'une discussion plus approfondie des idées proto-'sociologiques' dont était porteur le Marx adolescent. Autrement dit, et sans prétendre épuiser l'objet, il sera question, par l'intermédiaire de la relecture d'un court texte rédigé par Marx en 1835, de poser les premiers jalons d'une évaluation critique de la Weltanschauung de ce jeune étudiant qui paraît encore hésiter face aux choix qu'impose la modernité. En effet, dans le texte considéré Marx semble d'une part réfuter la notion moderne d'une liberté d'indétermination et, de l'autre, il penche pour une acceptation du mythe du progrès - tel que l'énonce la conception industrielle d'une modernité confiante dans les possibilités de latechnique.
Le but ici poursuivi ne relève donc pas de la volonté d'entamer un débat à ambition exhaustive portant sur le dégagement des fondements prémarxistes de la future doctrine de Marx. Au contraire, sans négliger l'importance que pourrait revêtir un tel examen, il s'agira dans un premier temps de fournir quelques pistes de réflexion en vue de faciliter ultérieurement la délimitation de l'espace du premier questionnement du très jeune Marx en matière de rapport (réel ou imaginaire, empirique ou mythique, synthétique ou idéologique) du moi au monde. De la sorte, on pourra rendre davantage intelligible les nombreux points de rupture et de continuité entre cette période d'adolescence et les textes 'classiques' de la période successive, dite de jeunesse, de leur auteur.

File size : 72 Kb

Download (Francais)