Une sociologie de la connaissance scientifique est-elle possible ?



Author(s) : Salvino A. Salvaggio & Paolo Barbesino

Bibliographic details : Working paper

Date of Publication : 1995

Executive summary : La crise du fonctionnalisme sociologique, à laquelle fait écho l'isolement progressif de Parsons à l'intérieur de la sociologie américaine, marque dès la fin des années '60 le déclin définitif du myth of functional analysis. Ainsi, la possibilité pour la sociologie de produire des 'grands récits' perd toute crédibilité au profit d'une conception davantage attentive à l'histoire et aux luttes.
Le crépuscule de la Grand Theory semble, du moins dans une première phase, laisser l'espace libre au développement d'un ensemble plutôt vaste de recherches empiriques basées sur des théories de moyenne portée qui font référence à un bagage épistémologique neo-empiriste (received view) appelé à supporter un degré de sophistication méthodologique assez élevé.
Dans une seconde phase, un haut niveau de désorientation théorique se manifeste qui s'exprime d'une part par un ensemble hétérogène d'efforts pour produire une sociologie de la vie quotidienne et, d'autre part, dans une réinterprétation pléthorique des classiques vouée à combler le déficit croissant de légitimation auquel la discipline doit faire face.
En réponse, le problème d'inclure dans l'horizon thématique de la sociologie les phénomènes cognitifs et de leur assigner une position non résiduelle dans les processus de theory building et de theme selection a progressivement assumé une position centrale inattendue à partir d'une double origine :
(i) la réception des travaux de Kuhn à l'intérieur du débat sociologique;
(ii) l'échec propre à la sociologie de la connaissance de matrice mertonienne dans sa tentative d'immuniser l'analyse sociologique contre les changements internes survenus dans la manière de décrire l'activité scientifique - changements introduits par les courants conventionnaliste et cognitiviste auxquels s'ancrent les concepts kuhniens de paradigme et de communauté scientifique.
C'est dans ce contexte qu'émerge la nécessité de recouvrer la Grand Theory, la théorie macro-sociologique mais dans sa forme paradoxale de déconstruction de toute visée totalisante. La thématisation de la multidimensionnalité de la phénoménologie sociale s'impose donc, et avec elle l'affirmation d'une réflexivité qui ne peut être ni éliminée ni amendée par le recours aux thérapies linguistiques prévues par les protocoles neoempiristes de validation mais uniquement reconnue et contrôlée.

File size : 60 Kb

Download (English)

Download (Francais)