Au commencement etait le trait. Distinctions, cercles et autres miroirs dans la theorie sociologique contemporaine. A propos de la sociologie de Niklas Luhmann



Author(s) : Salvino A. Salvaggio

Bibliographic details : Social Science Information, 35 (2) : 203-214

Date of Publication : 1996

Executive summary : Il n’est sans doute pas inutile de commencer par mettre à plat quelques souvenirs scientifiques épars que de nombreux social scientists ont eu tendance à reléguer à l’arrière-plan de leurs préoccupations théoriques, convaincus que ces matières ne relevaient pas de leur terrain. Grief ne peut certes leur en être fait puisque la plupart des développements connus par la sociologie depuis ses naissances ont poussé la discipline vers des horizons dont l’exigence analytique de formalisation n’apparaissait guère sous son aveuglante clarté. Mais le contexte tant historique que cognitif du questionnement sociologique s’est profondément modifié ces vingt dernières années. En effet, si la sociologie a le plus souvent été utilisée comme instrument d’examen de la réalité sociale, elle en est récemment venue à servir d’outil d’analyse et de contrôle de la production de la théorie ellemême; ce qui, au départ d’une solving problem orientation de matrice typiquement moderne, l’a projetée vers une self-observation orientation qui impose une série, à la fois limitée et hautement articulée, d’hypothèses et de conditions nouvelles qu’un détour par d’autres disciplines, extérieures au champ des social sciences, aide à mieux cerner.

File size : 500 Kb

Download (Francais)